Bilan de la saison des Cadets Gaudermen

30 mai
Bilan de la saison des Cadets Gaudermen

Le 15 mars dernier l'ensemble des compétitions de rugby se sont arrêtées. Le 3 avril la Fédération Française de Rugby a décidé de clôturer la saison des équipes amateurs. Plus de matches, pas de phases finales, pas de champions de France, la saison est terminée. Nous avons fait un bilan avec Yoann Jendrzejczak concernant cette saison un peu particulière.


Sur le plan sportif, nos moins de 15 ont connu une saison un peu confuse. Ils terminent la saison à la 7ème place de leur poule. Avant l'arrêt des compétitions, la qualification en phase finale pour nos jeunes semblait fortement compromise.

L'année de Gauderman est une année de transition entre l'École de Rugby et le haut niveau jeune. De plus, au sein de l'ASM l'équipe du rassemblement XV des Volcans comptait 42 joueurs évoluant dans divers clubs. Il a donc fallu que les joueurs apprennent à se connaître, à jouer ensemble et à développer de nouvelles compétences comme les mêlées, les touches, la préparation physique etc.

Globalement le groupe a bien fonctionné tout au long de la saison. Les joueurs étaient assidus aux entraînements tant à l'ASM que dans leur club respectif, et l'ambiance de travail était bonne. Les jeunes rugbymen ont progressé dans de nombreux domaines tant technique, tactique, physique et stratégique. Cependant, les exigences et objectifs n'étaient pas les mêmes pour tous, cela s'est notamment ressentis dans les résultats sportifs.

Il restait encore quatre matches de championnat à disputer, mais malheureusement pour des raisons évidentes de santé et sécurité, la saison est terminée. Place maintenant à la préparation individuelle pour les saisons futures. Les entraîneurs et le préparateur physique se sont joints pour envoyer des programmes de 3 semaines, afin que chacun puisse travailler à domicile. A 15 ans, s'entraîner seul cela peut paraître difficile et la motivation n'est pas toujours au rendez-vous, mais les jeunes peuvent compter sur leurs entraîneurs qui les soutiennent quotidiennement.



Texte : CC/ASM Omnisports Rugby
Photo : David Zima

Retour