A l’École de Rugby on ne fait pas que du rugby !

19 nov.
A l’École de Rugby on ne fait pas que du rugby !

Depuis cette saison, les jeunes rugbymen, des moins de 6 ans aux moins de 10 ans, ne font pas que du rugby à l'entraînement.


Une diversification pour une meilleure formation

C'est un choix fait par les responsables de l'École de Rugby afin de permettre le développement des habilités motrices et techniques dès le plus jeune âge, de nos jeunes pousses. Cette méthode permet également d'initier les enfants à différentes disciplines, différentes règles et à la découverte d'activités pour plus tard. Enfin, l'utilisation de la complémentarité entre les disciplines permet de prévenir les blessures, de réduire le risque de blessure, en développant une élasticité musculaire, ligamentaire et tendineuse plus importante que si l'enfant restait spécialisé dans une seule discipline. Par ailleurs, bien que notre mission soit de former des joueurs de rugby, cette diversification des disciplines permet aux enfants de bien valider leur choix sportif. Si l'enfant venait à choisir un autre sport que le rugby, notre Ecole de Rugby aurait également réussi sa mission, qui est de participer à l'épanouissement de l'enfant, dans la discipline de son choix.

Organisation des séances

Les moins de 6 ans ont une séance par semaine, le mercredi. Ils pratiquent 5 sports tout au long de la saison : rugby, foot, athlétisme, natation, gym et football.

Les moins de 8 et 10 ans ont deux entrainements par semaine. Le lundi est consacré au rugby, et le mercredi est dédié à une autre activité. Les moins de 8 ans ont basket, athlétisme, lutte et cirque. Tandis que les moins de 10 ans ont football, boxe, handball et judo. Après les vacances de Pâques, les deux catégories passent à deux entraînements de rugby par semaine (lundi et mercredi).

Cette pluridisciplinarité permet à chaque enfant de se développer à son rythme, de trouver ses repères, de progresser plus rapidement que s'il ne pratiquait qu'une seule discipline.

Une organisation logistique importante

Ce nouveau fonctionnement a demandé une certaine organisation pour les entraîneurs, dirigeants et bénévoles, puisqu'il faut répartir sans cesse les encadrants sur les différents lieux de pratique. Après quelques ajustements réalisés durant les premières semaines, le rythme a été trouvé, l'organisation s'est parfaitement mise en place. Naturellement, nous nous adaptons à chaque fois que cela est nécessaire, en fonction des besoins des différentes sections des équipements dont nous pourrions avoir à utiliser. Notre grande chance est de faire partie d'un club omnisports, ayant à sa disposition l'ensemble des équipements sportifs. Nous avons la chance d'être très peu dépendants des équipements de Clermont Auvergne Métropole pour les différentes activités sportives proposées aux enfants.

La logistique est au final gérée assez facilement, grâce au large panel d'équipements dont dispose l'ASM Omnisports. La difficulté a été de faire adhérer les parents à ce projet, non pas par rapport à la pluridisciplinarité, mais par rapport à l'obligation de participer aux deux entraînements hebdomadaires. Les explications de l'encadrement, ainsi que de Freddy Maso ont convaincu l'ensemble des parents de l'importance de ces deux séances.

Déjà des premiers résultats

Si la mise en place est récente, les éducateurs ont pu constater une progression des habilités motrices en fonction des activités pratiquées et cela s'est répercutée de façon positive sur l'aspect rugbystique, notamment lors des premiers tournois. Nous pourrons faire un premier bilan plus complet vers Pâques. Le bilan plus complet se fera en fin de saison. Une autre facette positive de cette nouvelle organisation, est que les enfants améliorent certaines aptitudes plus scolaires. Cette pluridisciplinarité permet aux enfants de travailler leurs facultés mentales afin de s'adapter rapidement et facilement à chaque sport. Apprendre un nouveau sport oblige l'enfant à mémoriser de nouveaux gestes, à développer de nouvelles coordinations de mouvements, apprendre de nouvelles règles, de nouvelles consignes. Le sport est un excellent moyen de muscler aussi son cerveau.



Texte : CC / ASM Omnisports
Photo : David Zima

Retour