[PORTRAIT DE]... Nayana Ahamada

04 avr.
[PORTRAIT DE]... Nayana Ahamada

[Portrait de]... Nayana Ahamada
Nayana Ahamada, gymnaste prometteuse de l'ASM, née en 2008, a commencé la gymnastique à l'âge de 7 ans. Avec plusieurs médailles à son actif, Nayana a déjà participé à un stage national, organisé par la Fédération Française de Gymnastique. Lors de ce stage, réunissant les meilleures gymnastes françaises, tout âge confondu, elle a présenté son programme de compétition et s'est hissée à la quatrième place de sa catégorie. Aidée de sa maman et de ses entraîneurs, Mélodie Vaudable et Hugo Charbonnier, elle a répondu aux questions de « Portrait de ».

ASM : Nayana, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours gymnique ?Nayana Ahamada: Je fais de la gymnastique artistique, j'ai commencé à l'âge de 7 ans. Pour accéder à un bon niveau je m'entraîne 5 fois par semaine sur les quatre agrès, que sont le sol, la poutre, le saut et les barres asymétriques. J'aime l'ensemble des agrès, ils sont différents, il faut être fort dans différents domaines. Par exemple sur la poutre il faut avoir beaucoup d'équilibre et être précis.
J'ai été championne de zone en 2016 et 2017 et j'ai également été sélectionnée en stage national où je suis arrivée 4ème de ma catégorie. Grâce à la performance que j'ai réalisée je suis déjà sélectionnée aux championnats de France Elite qui auront lieu en mai à Caen. C'est une compétition prestigieuse qui décerne le titre de championne et champion de France. Il y aura beaucoup de très bonnes gymnastes et il faut s'entraîner pour être au niveau, c'est excitant et motivant.

ASM : Comment es-tu arrivée au sein du Club de l'ASM ?
NA : Ma grande sœur faisait de la gym à l'ASM et quand ma maman allait la chercher je venais souvent avec elle. En attendant qu'elle finisse son entrainement je m'amusais sur des tapis, je me jetais un peu partout. Un jour, un entraîneur m'a demandé si j'aimais ce sport et si je voulais m'inscrire au club. J'ai accepté pour découvrir la gym avec des vrais entraînements et je n'ai pas voulu arrêter. Depuis je continue dans le même club parce que c'est ici que j'ai tout appris et que je continue à progresser.

ASM : Quel est ton objectif pour la saison ?
NA : Ce que je souhaite c'est progresser encore et me classer parmi les meilleures gymnastes dans les compétitions nationales.

ASM : Qu'est-ce que t'apporte la gymnastique ?
NA : J'essaye toujours de faire mieux que les compétitions précédentes. Je tente de donner le meilleur et j'aime la compétition alors c'est un plaisir de m'entraîner et de me dépasser. J'aime apprendre de nouveaux mouvements et m'entraîner pour les réussir.

ASM : Qu'est-ce qui te plait dans la gymnastique ?
NA : C'est une grande fierté pour moi de faire de la gym et d'avoir été repéré pour les stages nationaux. J'aimerais progresser encore et gagner des médailles. Je suis contente de faire la gym et je m'entraîne plusieurs fois par semaine. Les récompenses me motivent et me donnent envie de faire encore mieux. En plus de la compétition, j'aime aussi, passer du temps avec mes coéquipières et les entraîneurs. Nous nous entendons bien et cela permet aussi, de passer de bonnes compétitions et de bons moments à côté.

ASM : L'ASM en quelques mots ?
NA : L'encadrement ici, est très important. Je suis très suivie sur les entraînements et pendant les compétitions. Les entraîneurs souhaitent nous faire progresser et ont envie de nous voir faire de belles prestations. Ils nous écoutent aussi, quand on parle de nos appréhensions sur les agrès ou sur une compétition. Il y a une très bonne ambiance, tout le monde veut apprendre et les entraîneurs nous aident.

ASM : Si tu étais un restaurant, un endroit ou un événement à Clermont-Ferrand, tu serais ?
NA : Mes copines viennent me chercher en bas de chez moi et nous allons souvent au parc ensemble, sinon je suis beaucoup à la salle de gym… Alors je dirais ces deux endroits, le parc et la salle de Gym de l'ASM.

ASM : Si tu n'avais pas fait de Gym, quel autre sport aurais-tu pratiqué ?
NA : Je pense que j'aurais fait du basket, j'ai essayé à l'école et j'ai bien aimé. C'est différent de la gym et je ne connais pas les sports collectifs avec des ballons, je pense que ce sport me plairait beaucoup.

Retour