CPresse ASM Lutte : une montée en 1ère division par équipe et des titres en championnat individuel

11 fév.
CPresse ASM Lutte : une montée en 1ère division par équipe et des titres en championnat individuel

L'équipe masculine de la section ASM Lutte a brillamment remporté la finale (8 victoires à 4) du championnat de France de division 2, le 15 décembre dernier, contre Sotteville-Lès-Rouen. Cette victoire permet aux lutteurs asémistes d'accéder au championnat de division 1 par équipe la saison prochaine, soit le plus haut niveau national. Plus récemment, lors des championnats de France Senior individuels, du 25 au 27 janvier 2019, deux asémistes se sont démarqués. Latuf Madi a été sacré champion de France en lutte gréco-romaine et Emma Gatignol, titrée à plusieurs reprises, a obtenu la médaille d'argent.

Après une année passée en deuxième division, les lutteurs asémistes ont su concentrer leurs efforts pour vaincre leurs adversaires. Si la section lutte dispense au quotidien une formation d'excellence ayant contribué à cette accession à la première division, elle a également pu étoffer ses effectifs grâce à trois nouvelles recrues.
Désormais, pour Yves Gonthier, Président de la section lutte de l'ASM, l'objectif est clair : « Il faut se maintenir en première division pour les années à venir car évoluer à ce niveau-là entraine tout le club vers la haute-performance ».
Rodolphe Kreutzer, responsable technique de l'ASM Lutte, évoque l'importance de la formation au sein de la section. « Nous sommes un des clubs qui a le plus de licenciés. C'est donc normal que notre formation soit efficiente et de qualité. Notre objectif est d'accompagner les lutteurs à leur meilleur niveau. Certains jeunes lutteurs asémistes sont très prometteurs ! C'est une grande fierté pour la section d'accompagner des lutteurs depuis leur plus jeune âge et de les voir évoluer à haut-niveau. Cette montée est bénéfique pour toutes les catégories d'âge ; certains enfants rêvent de pouvoir un jour lutter en D1 » !
L'accès à la première division permettra aux lutteurs de participer à plus de combats. Les équipes seront séparées en 2 poules de 4 équipes par tirage au sort. Il y aura ensuite une demi-finale et une finale (5 rencontres de 12 combats au total). Des stratégies et recrutements, pour combler certaines lacunes de l'équipe, restent à opérer pour le club avant le début de la saison prochaine.
Même si la section lutte est forte de son équipe masculine, d'autres catégories d'âges réalisent de belles performances, avec, notamment, les minimes et les cadets, seconde place de la Coupe de la jeunesse, en juin dernier, les benjamins, quatrièmes du tournoi de leur catégorie, ou encore les filles, en lutte féminine.
Les championnats de France Senior individuels ont permis aux asémistes de se démarquer une nouvelle fois.
Latuf Madi a confirmé son talent en étant sacré champion de France en lutte gréco-romaine. Un événement de taille pour la section lutte de l'ASM qui n'avait pas eu de champion dans cette catégorie depuis une quinzaine d'années. Emma Gatignol, titrée à plusieurs reprises, a obtenu la médaille d'argent, lors de ces championnats.
Les lutteurs juniors (U15, U17, U20) se préparent, quant à eux, pour les championnats nationaux du 15 février prochain.
« Le travail collectif effectué par les entraîneurs, les bénévoles et l'ASM a rendu possible l'accession au haut niveau» souligne Rodolphe Kreutzer.

Relations presse :
Corinne Cazabonne : 06 70 54 80 21
Marie-Luce Bozom : 06 15 15 63 20
www.asm-omnisports.com
www.facebook.com/ASMOmnisports63

Retour