Sport Avenir Jeunesse

L'ASM Lutte, c'est 210 licenciés (dont 17 féminines) et 9 nationalités. La section est Club labellisé FFL 2015 et 2016 (École de lutte-Animation-Performance jeune-Performance excellence). La section est Championne de France par équipe 2e division. La lutte est un sport d'une grande diversité culturelle et sociale, comptant parmi les plus anciens sports olympiques. La section est porteuse de ces valeurs olympiques, auxquelles l'ASM Omnisports s'attache depuis 1911, tout autant que de l'esprit impulsé par Marcel Michelin.

Elle tient aussi à inculquer les valeurs et les références éducatives et sociales propres à notre pays. L'ASM Lutte, persuadée que le sport est un vecteur de cohésion sociale, prône le respect mutuel de l'adversaire, de la règle, de la vie collective. La lutte, à Clermont-Ferrand, est également un sport très présent dans les quartiers populaires. Elle rassemble des jeunes de toutes origines qui partagent, à la fois, l'ambition d'être des compétiteurs d'un sport de combat olympique et une envie de moments fort d'échange et de convivialité.

Ainsi, grâce à l'effort très conséquent de la Fondation Michelin, la salle de lutte Diderot est devenu un espace d'expression sportive pour les lutteurs et lutteuses. Mais c'est également un outil pédagogique pour tous les jeunes, pratiquant la lutte, en péri-scolaire, dans les quartiers de la plaine et de la Gauthière. L'ASM Lutte a développé, depuis quelques mois, sur la base de la pratique sportive, un dispositif partenarial visant à ce développement individuel, baptisé ASM Sport Avenir Jeunesse.

Nous avons inscrit le club et ce dispositif SAJ dans la démarche du Service civique et dans celle du «citoyen du sport». Dans ce contexte, deux postes ont été ouverts en décembre 2015, avec l'appui des services de l'Etat (DDCS-DRJS). Nous avons développé une offre sportive à destination des familles et des jeunes défavorisés. Des accords précis et proactifs, mis en œuvre avec les partenaires inscrits dans ce projet, sont en train de permettre l'accompagnement de certains jeunes, à l'avenir jusque-là incertain, dans une démarche socio-professionnelle. Pour ce faire, 2 postes ont été ouverts au CIRFA de l'armée de terre. Nous avons aussi des projets d'accompagnement éducatif avec le CDAD.

La volonté d'associer la pratique sportive au développement du civisme et du comportement citoyen est, en effet, un facteur impactant majeur de cohésion sociale et de prévention de certaines dérives chez les plus jeunes. La mobilité et l'accès au sport et, donc, à leurs droits, sont aussi présents. L'ASM, entre autres, se bat pour que chacun puisse accéder à la pratique du sport et y trouver des portes ouvertes sur la vie. Avec la T2C, partenaire de proximité très impliqué dans le dispositif, l'enjeu est donc de faciliter l'accessibilité aux infrastructures pour les jeunes lutteurs.

Le dispositif SAJ, adossé pour l'instant à la section lutte de l'ASM Omnisports, a l'ambition de s'étendre à d'autres sports et, donc, d'autres sections, tout aussi empreintes de valeurs de respect et d'effort individuel.

Télécharger la newsletter ASM Omnisports Janvier 2016

Retour