[Portrait de]... Alice Tubello

05 fév.
[Portrait de]... Alice Tubello

[Portrait de] Alice Tubello

Alice Tubello, à tout juste 16 ans, est déjà un grand nom du tennis auvergnat. Passionnée de tennis et de sport, cette jeune athlète au palmarès impressionnant se donne les moyens de progresser et de performer en s'entraînant 4 heures par jour.
Elle a récemment été sélectionnée pour intégrer le Team Michelin, une initiative lancée il y a 4 ans pour soutenir le sport de haut niveau et l'accès au sport pour tous dans le cadre d'un partenariat avec Renaud Lavillenie et Yohann Diniz. Si elle souhaite percer dans le monde du tennis, Alice a aussi pour ambition de devenir Kiné. Au-delà de l'aspect compétition, elle aimerait transmettre son expérience et ses compétences aux plus jeunes afin de pouvoir partager avec eux
les conseils qu'elle a pu recevoir.

ASM : Alice, pourriez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?
AliceTubello: J'ai commencé le tennis à l'âge de 5 ans, à Saint-Genès-Champanelle. Mon grand-frère en faisait, alors j'ai voulu essayer aussi. Dès ma première année, j'ai été surclassée puisque j'ai fini l'année de tennis avec des garçons de 10 ou 11 ans. A partir de 6 ans, j'ai eu trois entraînements par semaine afin de progresser rapidement. J'ai également changé de club à cet âge-là, et j'ai rejoint le Stade Clermontois, un club élite. Après 6 années passées au Stade Clermontois, j'ai suivi mon entraîneur au CUC pendant un an. Afin d'avoir des cours plus individualisés et de progresser encore, j'ai choisi de prendre un Coach privé.
Suite à cette étape, j'ai rejoint l'ASM, il y a 1 an et demi. Je m'entraîne 4 heures par jour, et j'ai des séances de kiné quotidiennes également. Après ces heures d'entraînements et de soins, je vais en cours, ou je vais faire de la boxe pour me défouler et penser à autre chose.
Je suis déscolarisée afin de pouvoir suivre les heures d'entrainement journalier. Je suis donc des cours de première scientifique, 6 heures par semaine, avec des professeurs privés de la prépa Epsylonn. Même si le tennis reste mon ambition première, je souhaite devenir Kiné. Après le Bac, je pourrai assister aux cours de l'école de kinésithérapie par Visio et je préparerai le diplôme.

ASM : Comment êtes-vous arrivée au sein du club de l'ASM ?
AT : L'ASM est une structure qui a été capable de m'accueillir. Le Club dispose de professionnels compétents qui pouvaient m'accompagner dans mon désir de performance et de progrès. Un préparateur physique, un entraîneur Club et un entraîneur Ligue me préparent quotidiennement.

ASM : Quelles sont vos missions ?
AT : Je dois m'entraîner afin de progresser et remporter des victoires. Je dois créer de la visibilité pour mes sponsors et le club. Cela passe forcément par mon niveau de jeu au tennis et les tournois auxquels je participe. J'essaie aussi de partager mes expériences avec des joueurs de tennis de l'ASM afin de les aider sur les aspects techniques que je maîtrise.

ASM: Quel est votre objectif pour la saison ?
AT : Je me fixe pour objectif d'être dans le Top 100 en junior, les moins de 18 ans, d'ici juin 2018 et dans le Top 700 au niveau mondial et toutes catégories confondues. Pour parvenir à remplir l'objectif que je me suis fixé, décidé avec les coachs, il faut que je réalise des bons résultats sur les tournois internationaux.

ASM: Qu'est-ce que vous apporte le Tennis ?
AT : Au quotidien, le tennis m'apporte des expériences inoubliables. C'est quelque chose d'unique que je vis chaque jour. Je pars très souvent à l'étranger pour jouer et j'ai la chance de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles langues et de rencontrer des personnes nouvelles qui m'ouvrent de nouveaux horizons. Je suis toujours motivée pour aller à l'entrainement. J'aime voir et constater mes progrès.

ASM: Qu'est-ce qui vous plait dans le Tennis ?
AT : Ce que j'aime dans la pratique du tennis, c'est la compétition. J'ai toujours envie de me surpasser, de faire mieux que la veille. Le perfectionnisme et la combativité que j'ai acquis grâce au tennis sont des valeurs et des états d'esprit que je garde dans la vie de tous les jours ; dans les études, par exemple.
Je gère bien mon stress également. Je ne dirais plus que c'est du stress, d'ailleurs, mais une envie de bien faire. Le tennis est ma passion. J'aime la compétition. J'aime gagner et je suis consciente de mes capacités. Je ne stresse pas. Je dois m'entraîner correctement pour me donner les moyens de parvenir à mes rêves : être dans le tableau des grands chelems dans quelques années.

ASM : L'ASM en quelques mots ?
AT : Je dirais le partage, la performance et l'accompagnement. Le partage est présent entre les sections mais, aussi, au sein de la section Tennis. Toutes les tranches d'âge se côtoient lors des moments de vies comme les repas … Je partage aussi, de temps en temps, mon expérience avec les plus jeunes.
La performance, parce que le club se donne les moyens d'accéder au haut niveau et à l'excellence grâce à l'accompagnement de qualité qui y est proposé.

ASM : Si vous étiez un restaurant, un endroit ou un événement à Clermont-Ferrand, vous seriez ?
AT : Je serais une association. Ce que j'aimerais, c'est partager mon expérience avec d'autres personnes afin de les aider ou de leur apporter quelque chose.

ASM: Si vous n'aviez pas fait de Tennis, quel sport auriez-vous pratiqué ?
AT : Je fais aussi de la boxe à l'ASM, pour évacuer et me concentrer sur autre chose que le tennis. Cela m'aide pour la préparation mentale vis-à-vis de l'esprit combatif. Alors, je dirais de la boxe ou du judo, car j'en faisais quand j'étais petite et j'aimais beaucoup cette pratique.

Retour