Les Cadets Alamercery s’inclinent aux tirs au but en 1/2 finale, face à Agen

Les Cadets Alamercery s’inclinent aux tirs au but en 1/2 finale, face à Agen

Cette 3ème levée de la saison entre l’ASM et le SU Agen avait une saveur particulière. Elle donnait droit à aller fouler la pelouse du Stade de France pour la finale du Championnat de France, en lever de rideau de la finale Top14.

Bien que sortis vainqueurs par 2 fois durant la phase de poule, nos Cadets Alamercery savaient très bien que les compteurs étaient remis à 0. avec un léger avantage potentiel côté Agenais, vexés d’avoir subit leurs 2 défaites de la saison, face aux jeunes Jaune & Bleu.
Ce match, il fallait l’aborder comme tous les gros matches précédents, à fond. Sans se poser de question. Car en position d’outsiders dès l’entame de la saison, malgré le statut d’équipe dangereuse suite à la victoire à Agen.
Ce match aura été fidèle aux attentes. Aucune des 2 équipes n’a réellement dominé. Même si Agen a eu tendance à prendre l’ascendant dans le jeu courant, l’envie, le caractère et le courage ASMiste ont permis de rester tout le long à égalité. A la mi-temps, un essai transformé et une pénalité ont été inscrits de chaque côté. La 2ème période sera tout aussi indécise. Seules des pénalités sont inscrites. Au coup de sifflet finale, l’égalité est toujours parfaite. 16-16.
Mais la séance de tirs au but tourne à l’avantage d’Agen, qui confirme son statut de favori pour le titre. Les jeunes Agenais inscrivent leurs 5 tirs, nos joueurs 3. « Après le match retour aux Gravanches, on s’était dit avec le staff d’Agen, qu’il fallait qu’on se retrouve au bout. Mais le sport a décidé que ce serait une marche plus tôt », résume Stéphane Eymard

Nous félicitons les joueurs, qui ont fait preuve de beaucoup de caractère tout au long de la saison. Dans une poule très relevée, dans laquelle se trouvaient 2 des grands favoris pour le titre, ils ont su créer la surprise, qui s’est révélée ne pas en être une au fil de la saison. Cette équipe s’est programmée elle-même pour gagner, avec un staff qui a mis en œuvre tous les ingrédients, mis à disposition tout ce qu’ils fallait pour que le groupe grandisse et se construise. Ils ont pu également compter sur le soutien d’un « joueur » incontournable de l’équipe, qui n’a jamais foulé les terrains, et qui pourtant a joué un rôle d’une grande importance : Le Clown des Alamercery.

Texte : JB/ASM Omnisports Rugby
Photo : JL/ASM Omnisports Rugby