Présentation du match des Espoirs

14 mai
Présentation du match des Espoirs

Dernière journée du championnat espoirs

Ce Dimanche se joue la dernière journée du championnat pour notre équipe, qui se déplace sur la pelouse du voisin Briviste. Une dernière journée d'un exercice bien particulier, où plusieurs rencontres ne se joueront pas, et où une partie des points sera distribuée via un système de péréquation.
Heureusement la saison ne se jouera pas sur ce partage de points, puisque nos Espoirs de l'ASM sont assurés de disputer les phases finales, et connaissent déjà l'adversaire qu'ils affronteront lors de la demie. En l'occurrence, le Stade Toulousain.


La confrontation

Une confrontation qui ne sera pour autant pas un match sans enjeu, même si les brivistes, cinquièmes, ne peuvent plus espérer se qualifier. Tout d'abord puisque c'est un derby, et que par définition un derby est toujours un match à part. En témoigne le match aller, étriqué, et qui s'est terminé sur une victoire des locaux asémistes de seulement deux petits points.
Un match à part également de par son historique cette saison, après des confrontations reportées à trois reprises pour cause de Covid, et qui ont bien failli ne jamais se jouer.
Et surtout, un match où l'ASM va rechercher une vraie maitrise dans son jeu, et va vouloir valider une progression dans des secteurs bien identifiés.


Les mots des entraineurs, Adel Fellah et Cyril Chirier


« La rencontre de ce week-end s'annonce très relevée, et passionnante à jouer. Nous avions dû relever le très gros défi de l'agressivité briviste lors du match aller, et il est certain que ce week-end ces joueurs nous réserveront un accueil similaire. C'est une équipe qui compte beaucoup d'éléments en fin de parcours au centre de formation, et ils auront à cœur de terminer leur aventure par une performance marquante dans un derby. Ils n'auront rien à perdre et n'auront aucun complexe à beaucoup déplacer le ballon. Nous attendions ce match avec impatience, et il va nous permettre de nous évaluer, de valider notre rugby, de progresser sur certains secteurs, et de confirmer le travail de toute une saison. »


Retour