CPresse : Le multisport, un gage de bon développement chez l’enfant, défendu par l’ASM

16 oct.
CPresse : Le multisport, un gage de bon développement chez l’enfant, défendu par l’ASM

Depuis 30 ans, l'ASM offre, à travers sa section Multisports, les fondations indispensables au développement moteur des enfants de 4 à 10 ans, avant une pratique future spécialisée. Socle d'une éducation sportive de qualité et dans un objectif de développement des capacités organiques et motrices chez l'enfant, l'ASM s'engage dans une démarche incitant l'enfant à se révéler à lui-même tant pour sa performance que pour son équilibre et son bien-être durable.

Retrouvez les photos et vidéos sur le lien suivant à compter du 22/10/20.

Professionnels de santé, chercheurs, personnels du milieu éducatif, entraîneurs et éducateurs sportifs manifestent un intérêt grandissant pour la pratique du multisport auprès des plus jeunes. Pourtant, le sport ne fait pas exception aux idées préconçues. Nombreux sont ceux qui prônent qu'il est préférable de se spécialiser dans un sport dès le plus jeune âge pour exceller et atteindre le haut niveau. Freddy Maso, responsable de l'excellence de l'éducation sportive à l'ASM, s'oppose à ce type de spécialisation trop précoce. « L'objectif est qu'il y ait de plus en plus d'enfants pratiquant la pluriactivité avant de se spécialiser. Des études démontrent que les enfants ayant pratiqué le multisport développent des compétences supérieures à ceux qui n'ont pratiqué qu'une seule activité dans leur plus jeune âge ». C'est la raison pour laquelle l'ASM privilégie une démarche pédagogique dans ce sens et promeut des stages multisports dès l'âge de 4 ans, pour tous.

Le multisport à l'ASM : une pratique accessible à tous

Pour Freddy, « à l'ASM, nous voulons les meilleures conditions pour faire progresser tous les pratiquants, qu'ils soient dans une perspective de loisirs ou de compétition de haut niveau ». La politique d'éducation sportive omnisports active et innovante est au cœur de l'ADN du Club. Face à l'engouement, en un an, la section est passée de 90 à 200 licenciés. Les stages multisports se multiplient et sont proposés aux vacances de la Toussaint, Février, à Pâques et durant l'été. Le multisport est même en passe de devenir la clé d'entrée du parcours d'excellence à l'ASM où le rôle des éducateurs dans la transmission des valeurs propres à l'omnisports est capital.

Les stages multisports sont des viviers de performance et d'optimisation des compétences de tous au sein du club jaune et bleu. A des périodes où les infrastructures sont délaissées par les licenciés, les éducateurs se mobilisent pour former et accompagner les enfants. Des dynamiques se créent entre chaque section, laissant éclore une riche mixité. Le multisport induit spontanément rapprochement, mutualisation des moyens ou, encore, décloisonnement des sections sportives.

Ces stages multisports sont ouverts à tous, asémistes ou non. Chaque session accueille entre 30 et 45 enfants. Pour plus d'adhésion et de fidélisation, l'ASM poursuit sa démarche d'écoute et d'adaptation au fil des attentes.

Les bienfaits du multisports aux âges clés pour les enfants

La pratique de plusieurs activités sportives est gage d'épanouissement aussi bien physique que psychologique chez le jeune sportif. Avec une pratique encadrée et respectant le développement du corps et des faisabilités chez l'enfant, la section ASM Multisports propose dès l'âge de 4 ans, des activités – natation, athlétisme, gymnastique – pour la motricité et l'appropriation du corps dans l'espace. De l'équilibre à la coordination, cette catégorie « baby » diversifie les expériences pour permettre à l'enfant de développer des habiletés motrices fondamentales. Puis, deux ans plus tard en catégorie « kids », soit de 6 à 8 ans, ils ont l'opportunité de s'initier aux aspects pratiques et réglementaires de 10 sports dispensés à l'ASM. S'en suit, pour les « juniors » de 8 à 10 ans, une ouverture sur l'extérieur avec l'initiation au golf, à la Course d'Orientation au trail ou encore au cirque. Sans perfectionnement intensif et dans un esprit non compétitif, les encadrants aident les enfants sur des âges clés au développement de leur capacité organique et motrice où l'âge d'or est mis à profit pour acquérir de nouvelles compétences.

« Le multisport revêt toute son importance dans la notion de plaisir et de libre arbitre de l'enfant » constate Freddy. « Il choisit par envie et non pas par prédisposition ou sous l'influence de son environnement familial et social ». Dans cette dimension de pluriactivité, « l'égalité des chances et de réussite est assurée pour tous ». Il n'y a pas de mise en compétition ou de dévalorisation du sportif du fait de sa taille, de son poids, de son mois de naissance ou de sa force. L'enfant est en confiance. Il est accompagné dans l'expérimentation, dans la découverte de son corps et de ses aspirations. Il trouve le sport qui lui correspond sans se sentir découragé ou étouffé sous la pression de la réussite et des résultats à tout prix.

A contrario, une pratique sportive unique peut conduire à l'abandon et à une certaine saturation. Le multisport pallie ce risque de lassitude voire de blessures induites par des gestes et mouvements répétitifs sur une longue durée.

Opter pour une spécialisation dès le plus jeune âge peut impliquer le développement d'aptitudes spécifiques au détriment d'un développement moteur global de l'enfant. Un test de motricité a été mené à l'ASM avec des groupes témoins d'enfants alors âgés de 6 à 8 ans. Les résultats ont démontré la pertinence d'une pratique pluridisciplinaire pour favoriser l'éclosion des meilleurs athlètes de demain. « Un enfant qui a appréhendé, très jeune, plusieurs disciplines, développe de meilleures capacités physiques ».

Pour Pascal Thibault, Président de l'ASM, l'enjeu du multisport est double : « permettre à ceux qui ont un fort potentiel d'aller au bout de leur talent et à tous, de conserver, toute la vie durant, le goût du sport, pour leur équilibre et leur santé. »

Informations pratiques :
4 activités sur 2 jours seront proposées parmi les 10 sports suivants : Athlétisme, Basket, Boxe, Football, Gymnastique, Judo, Lutte, Natation, Rugby, Tennis.

Dates
1er stage : 19 et 20 octobre 2020 de 9h30 à 16h30
2ème stage : 22 et 23 octobre 2020 de 9h30 à 16h30
3ème stage : 26 et 27 octobre 2020 de 9h30 à 16h30
4ème stage : 29 et 30 octobre 2020 de 9h30 à 16h30

Lieu
Repas et goûter pris sur place à La Gauthière.
Transport assuré pour la Natation et la Lutte (sports se pratiquant hors site de la Gauthière)

Public concerné
Pour enfants nés en 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014

Tarif pour les 2 jours
25 euros pour les licenciés ASM
30 euros pour les NON licenciés ASM

Contact : Nicolas LAURCIE – nicolas.laurcie@asm-omnisports.com/accueil@asm-omnisports.com

Relations presse :
Corinne Cazabonne : 06.77.34.38.95
Clémence Ferrié : 06.81.62.51.26
www.asm-omnisports.com

Retour