Nos équipes reçues 3 sur 4

13 jan.
Nos équipes reçues 3 sur 4

Pour ce WE de reprise, nos équipes avaient des adversaires variés, avec des enjeux et objectifs différents. Revue de stades.


Espoirs

A la place d'une rencontre, les spectateurs d'ASM-US Oyonnax ce dimanche aux Gravanches ont eu droit à 2 matches. Chacune des 2 équipes ayant eu sa propre mi-temps.
D'entrée de jeu, l'ASM pose les mains sur le ballon et impose son rythme, sa façon de jouer. Mettant dans la difficulté les visiteurs, Oyonnax.
Nos Espoirs marquent très rapidement, par l'entremise de Lucas Bardaud, qui vient conclure un enchainement d'actions où tous le sjoueurs où presque ont touché la balle. Les jeunes du Haut-Bugey sont pris à la gorge et ne peuvent que subir. Quelques instant plus tard, l'ASM double la mise, sur une mêlée enfoncée. Maxence Lemardelet vient aplatir dans l'en-but. Il concrétise une domination très nette des locaux. Oyonnax essaye bien de se maintenir dans les pas de l'ASM, mais c'est dur pour eux. Sur un nouveau ballon porté, c'est Nicolas Heugas qui inscrit son essai. En à peine 20 minutes, nos joueurs dominent outrageusement la rencontre. On voit mal ce qui pourrait les empêcher de gagner, avec le bonus offensif.
Sur une nouvelle pénalité, jouée finement par les avants auvergnats, Antoine Bousquet plante le 4e essai. La 1ère période a viré à la démonstration Jaune & Bleu. Le score à la pause (28 à 6) aurait pu être pu bien plus lourd. Nos joueurs ratent sur des détails de finition 3 ou 4 essais. Mais ce n'est pas le plus important. Ils dominent et semblent très sereins.
La 2e mi-temps démarre sur le même rythme que la 1ère. Mais l'avantage est pour les visiteurs. Nos joueurs sont sous pression, mais tiennent bon. Malgré un essai inscrit par Oyonnax. Guillem Benet, sur un contre sur la ligne médiane, parcourt tout le camp des joueurs de l'Ain seul et inscrit le 5e essai de l'ASM. Le bonus offensif est sécurisé.
Mais c'était sans compter sur la fougue d'Oyonnax qui a enchaîné les temps forts dans le camp de l'ASM. Au point d'inscrire, à l'issue d'une séquence de jeu de plus de 2 minutes un essai. Mais celui-ci sera refusé pour une faute juste avant. C'est grâce à une défense solide et acharnée que nos joueurs tiennent Oyonnax en dehors de l'en-but jusqu'au coup de sifflet final.
"On est très satisfait de ces 5 points, c'est important avant d'aller à Toulon. Mais on est surtout très content de la rigueur en défense de l'équipe et de la cohésion entre tous", résume Adel Fellah à l'issue du match.

Score final : ASM 33 (BO) - 13 US Oyonnax
Essais : Bardaud, Lemardelet, Heugas, Bousquet, Benet
Transformations : Lavernhe (x4)


Crabos

Toutes les équipes ont un match piège à jouer dans la saison. Et ce match piège, ces mêmes équipes tombent dedans. Malgré les qualités de nos Crabos, l'équipe n'a pas réussi à faire mentir cette "tradition".
Avec une belle entame et un essai inscrit très rapidement par Journiac, puis une pénalité de Latorre, nos joueurs enchainent mal le match. Même s'ils donnent l'illusion de dominer la rencontre, on sent rapidement que ce n'est que de l'apparence. Il manque quelque chose pour que nos joueurs dominent Oyonnax A la pause, l'ASM mène 8 à 3. Les techniciens et tacticiens avertis comprennent que la 2e mi-temps risque d'être compliquée.
Et ce fût le cas. Les joueurs de l'Ain se mettent à dominer doucement mais sûrement nos joueurs. Ils inscrivent un essai et profitent de l'indiscipline passagère de nos joueurs pour prendre la tête. Nos Crabos inscrivent une nouvelle pénalité, mais ce n'est pas suffisant.
Au coup de sifflet final, Oyonnax s'impose 16 à 11. Maigre consolation, nos joueurs reviennent avec le bonus défensif et restent en position favorable pour la qualification.
"On a oublié par moment que le rugby est un sport collectif durant ce match, et ça nous coûte très cher. On paie probablement l'illusion d'une rencontre facile après cet essai très rapide. Mais surtout bravo Oyonnax qui a fait ce qu'il fallait pour nous faire déjouer. Ils confirment leurs belles performances à Lyon et à Massy. A nous de travailler en conséquence pour que ce genre de match ne se reproduise pas", conclue Fred Sciauvaud, l'entraîneur des Crabos.

Score final : US Oyonnax 16 - 11 ASM (BD)


Cadets Alamercery

En se rendant à Agen, jouer ce match en retard, nous savions pertinemment que ce serait un match difficile, face à une équipe très bien rodée, efficace et réelle candidate au titre.
Et pourtant, ce match, nos joueurs se le sont rendus non pas facile, mais moins compliqué. Puisque dès l'entame, ils posent un jeu solide, sérieux, appliqué.
Et à la surprise de tous, c'est Agen qui déjoue, alors qu'ils possèdent un effectif plutôt flatteur, dont plusieurs éléments sont régulièrement en sélection. Nos joueurs en profitent pour prendre l'ascendant, aussi bien au niveau du score, que mentalement. Avec 2 essais inscrit (Boni et Artaud), 2 transformations et 4 pénalités (Girard), ils reviennent du Lot-et-Garonne avec une très précieuse victoire.
"Cette victoire, les joueurs se la sont construite, en appliquant à la perfection tout ce qui a été travaillé ces dernières semaine. En battant Agen à Agen, on prend conscience qu'on a frappé les esprits assez fort. On sait que nous sommes encore plus attendus maintenant", analyse Stéphane Eymard à l'issue de la rencontre.

Score final : SU Agen 13 - 26 ASM


Cadets Gaudermen

Bien qu'Agen et son rassemblement soit une équipe solide, nous avions parfaitement conscience qu'en pratiquant un rugby simple, appliqué et sérieux, nous avions les moyens de faire quelque chose à Agen.
Dès le début du match, les joueurs du CD63 ont la possession du ballon. Mais ils n'arrivent pas à concrétiser. La défense des locaux est solide, agressive. Malgré tout, nous virons en tête à la pause, 6 à 0. Les joueurs montrent de la frustration de dominer mais de ne pas réussir à scorer.
La reprise montre un match très similaire à la 1ère mi-temps. Pourtant, à la 50e, c'est Agen qui inscrit un essai, plein de réalisme. Les locaux mène alors 7 à 6. Il faudra attendre 2 pénalités, une de chaque côté pour que le jeu se débride, se libère, sans que les jeunes auvergnats ne concrétisent pour autant. C'est sur la seule vraie occasion en fin de 2e période que les jeunes joueurs du Comité inscrivent l'essai de la victoire.
Yoann Jendrzejczak, à l'issue de la rencontre est très satisfait. "Les jeunes ont très bien défendu, et ont su produire un jeu généreux. La conquête a été performante et nos 3/4 ont su être opportunistes quand il le fallait. On conclue cette phase aller de belle façon, avec 5 victoire pour 2 défaites, c'est très bien pour la suite de la compétition".

Score final : RAS Agen Garonne 10 - 17 CD63


Photo : Renaud Baldassin
Texte : JB / ASM Omnisports Rugby

















Retour