École de découverte de l’arbitrage

02 déc.
École de découverte de l’arbitrage

Depuis plusieurs saisons, les Écoles De Rugby mettent en place des écoles de découverte de l'arbitrage. A l'ASM, elle existe depuis la saison 2004-2005, soit 15 ans. Initialement sur les catégories Cadets, elle concerne actuellement les moins de 12 et moins de 14 ans.

Arbitrage rime avec apprentissage

Si l'on entend souvent : "École de rugby, école de la vie", nous pouvons remarquer qu'arbitrage rime avec apprentissage. En effet, ces écoles de découverte de l'arbitrage permettent aux jeunes de mieux comprendre les règles, parfois complexes du rugby.

Ces formations plus théoriques sur la règle, se veulent dans la continuité et dans la complémentarité de leur formation de joueur. On le sait un bon joueur est un joueur qui connait les règles.

Cette école leur apprend également le respect de l'arbitre, sans qui il n'y aurait pas de match. C'est avant tout une vulgarisation de l'arbitrage souhaitée par la Fédération, et permet également de susciter des vocations et propose une alternative à la carrière de joueur.

A l'ASM, nous pouvons citer deux exemples d'arbitres passés par cette école. Le premier est Lucas Roux actuellement arbitre pour l'ASM et membre de l'Académie Fédérale. Le second est Benjamin Beuriot, lui aussi arbitre pour l'ASM et qui officie actuellement sur des rencontres de Fédérale 1.

Une formation organisée par les clubs

Chaque club s'occupe de la formation des jeunes. La plupart du temps, cette dernière est réalisée par des arbitres ou anciens arbitres. A l'ASM c'est William Fontfreyde qui est à la tête de la formation depuis sa création, il y a déjà 15 ans.

Une fois par semaine, les jeunes ont une heure de formation avant leur entraînement. Pour les moins de 14 ans, c'est le mercredi après-midi avec William Fontfreyde tandis que pour les moins de 12 ans, c'est la samedi matin avec Thomas Lombard et Karl Boinon.

Habituellement se sont entre 15 et 25 joueurs qui assistent au cours. Les enfants sont attentifs et posent beaucoup de questions. Ils sont curieux et sollicitent souvent leurs intervenants pour évoquer avec eux des cas réglementaires qu'ils ont pu voir le week-end, lors des tournois ou bien lors des matchs télévisés.

Un concours pour récompenser les meilleures équipes

Un concours est organisé chaque année afin de récompenser et de mettre en avant ces formations.

Le concours est un test écrit par équipe de quatre. Il se déroule en plusieurs phases.

La première phase est une sélection départementale où la meilleure équipe se rend ensuite au siège de la Ligue AuRA pour la seconde phase. A l'issue de cette deuxième phase, les huit meilleures équipes de France se retrouvent à Marcoussis pour la grande finale, qui détermine alors l'équipe gagnante.

La finale du concours se déroule chaque année le même week-end que la finale du TOP14. Les jeunes ainsi que leurs encadrants profitent d'une visite de Marcoussis et assistent à la finale du TOP14. L'équipe gagnante a le privilège d'être présentée sur la pelouse à la mi-temps du de la finale Top14.

La formation clermontoise plusieurs fois représentée

Le club de l'ASM est régulièrement représenté lors de la finale de ligue et plusieurs fois des jeunes ont eu le privilège de se rendre à Marcoussis, et cela pas plus tard que la saison passée. En 2006, les jeunes avaient terminé 2èmes de France et cela avait permis au club de recevoir une équipement complet pour l'équipe cadet.

L'école d'arbitrage de l'ASM a vu passer dans ses rangs un grand nombre de joueurs comme Simon Causse (Fédérale 1), Arnaud Pic (TOP14 et PROD2), Thomas Domingo (TOP14), Christophe Samson (TOP14), Charlie Trussardi (PRO14, Italie), Pierre Rude (PROD2), et récemment Lucas Dessaigne qui a joué son 1er match en Champions Cup avec l'ASMCA le week-end des 22 et 23 novembre.

Texte : CC / ASM Omnisports

Photo : David Zima

Retour