Bilan de la saison des Cadets Gaudermen

14 juil.
Bilan de la saison des Cadets Gaudermen

La saison 2017-2018 des U15 Gaudermen 63 aura été très riche en enseignements. Retour sur cette saison particulière avec Yoann Jendrzejczak, entraîneur.


La catégorie U15 est très particulière. Elle marque le vrai début de la compétition du haut niveau pour les jeunes rugbymen. L'ASM, ses clubs partenaires et son comité ont innové cette saison pour créer la première équipe U15 en France qui alliait toutes les forces de sa région. Un regroupement des meilleurs potentiels de chaque club qui permettait à chaque joueur de garder l'identité de son club formateur et donc éviter des mutations anticipées tout en permettant à chacun de s'exprimer au meilleur niveau jeune. Cette équipe n'a pu naître sans une étroite relation entre les différents acteurs de notre région.

C'est d'ailleurs ici l'occasion de remercier les coachs des clubs partenaires.

Dans les faits, 4 entraînements étaient programmés par semaine. 2 en comité (lundi et jeudi), le mercredi dans le club du joueur et le vendredi, soit avec le club, soit avec le comité. Suivant si le joueur était retenu ou non avec le comité.
D'un point de vue sportif, cette année est une grande réussite. Tous les joueurs ont fortement progressé, que ce soit dans la technique, la tactique, le physique et surtout le mental. "La progression de chaque joueur est notre priorité, nous souhaitons les responsabiliser sur et en dehors du terrain. Durant la semaine, nous avons mis en place un travail collectif et individuel, nous avons travaillé sur la vidéo pour analyser notre jeu et celui de l'adversaire."

Notre objectif sportif était la qualification en phases finales donc il fallait atteindre les 2 premières places de la poule. Autant dire qu'aucun faux-pas n'était permis. La phase aller a été difficile avec 4 victoires pour 3 défaites car nous avions besoin de créer un lien entre les joueurs et que nous manquions de maitrise dans notre jeu. Mais nous sentions que quelque chose était possible, puisque l'équipe avait la meilleure défense de la poule.
Nos victoires contre Massy, Racing, ABCD XV et Oyonnax nous ont donné de la confiance et surtout ont montré à l'équipe notre capacité à rivaliser avec les meilleurs équipes de France.
Ce qui a permis de travailler finalement plus sereinement en 2e partie de saison. Avec un bilan flatteur. 6 victoires et 1 défaite. Yoann le souligne, "Pour gagner, il n'y a pas de secret. Il faut être le meilleur partout. Nous, notre grand point fort c'était la défense. Il nous a manqué un petit plus en attaque".

Malgré cette qualification ratée, la saison est une réussite, à plusieurs titres. Tout d'abord, les joueurs ont pu comprendre les exigences du haut niveau U15. Ils ont également compris qu'ils n'avaient pas à avoir de complexes vis à vis des autres équipes. Plusieurs joueurs ont pu s'affirmer, se révéler. Avec quelques belles récompenses. On pense par exemple à certains joueurs, qui ne jouaient pas avec l'équipe comité, qui avaient une double association avec un club partenaire. Cette double casquette a permis à ces joueurs de s'entrainer plus et de jouer tous les WE. Cela leur a permis de s'exprimer au niveau régional pour au final faire la fin de saison avec l'équipe Gaudermen U15. Une autre satisfaction a été ces 2 joueurs U15 qui ont rapidement été appelés à évoluer en U16.

Mais surtout, ce fonctionnement avec les clubs voisins aura permis, et continuera de permettre sur le long terme, de renforcer les liens entre les clubs, de permettre à nos potentiels de jouer à un niveau national tout en gardant un lien avec leur club formateur.

Pour conclure, le projet va repartir pour la saison 2018-2019 et d'autres comités vont nous copier pour la prochaine saison.
Nous tenons à remercier tous les clubs qui ont participé à cette saison, qui continueront les saisons prochaines. Un grand remerciement aux entraîneurs et éducateurs des clubs partenaires, qui sont de formidables relais. Et bien sûr un merci tout particulier aux parents, dont certains n'hésitent pas à parcourir de longs kilomètres plusieurs fois par semaine pour que leur enfant progresse avec le comité.


Photo : David Zima

Retour