Newsletter n°1 - Janvier 2016

Newsletter n°1 Janvier 2016

Edito

Edito

En ce début d'année, je souhaite à chacun, du fond du coeur, une bonne santé, une pleine réussite dans sa vie privée et professionnelle, ainsi qu'une concrétisation de ses projets.

Je voudrais aussi adresser mes souhaits à cette merveilleuse entité qu'est l'ASM Omnisports. Je forme le voeu que l'engagement dans une ambiance joyeuse soit un standard du club, que les énergies soient libérées pour un grand élan vers l'avant.

L'histoire, les expériences passées, doivent servir de fondations pour construire le présent et imaginer l'avenir ; mais n'être, en aucun cas, un enfermement empêchant toute innovation et évolution. Il faut libérer les énergies. Mais cela ne signifie pas faire n'importe quoi, au risque de détruire le travail de l'autre. Cela suppose des règles de vie en commun. Cependant, toute règle doit être évolutive pour ne pas se transformer en carcan mortifère de l'imagination et, donc, de l'innovation. Et plutôt que de les transgresser sauvagement dans son coin, chacun doit pouvoir les interpeler et les remettre en cause !

Libérer les énergies, c'est accepter de se mettre en danger, de voir arriver des choses inhabituelles et imprévues. C'est donc, aussi, se donner la chance de voir se produire des choses extraordinaires, des façons de faire innovantes, de voir émerger des projets un peu fous qui ont forgé, forgent et forgeront, je l'espère, l'histoire de l'ASM et qui font grandir ceux qui les mènent.

A cette occasion, remercions une nouvelle fois, notre mécène, la Fondation Michelin, grâce à qui nous avons pu les mener à bien et la Manufacture Michelin qui a permis au club d'investir 1M€ dans les infrastructures. Et j'invite d'autres entreprises à devenir, non pas des sponsors, mais des partenaires de l'ASM Omnisports pour soutenir, ainsi, au travers d'un mécénat actif et engagé, les grands projets sportifs et les actions conduites par le Club.

L'ASM Omnisports offre, à tous, la possibilité de se réaliser à travers la pratique d'un sport, qu'il soit de loisir ou de compétition. Le sport est une école de la vie en société, basée sur des valeurs telles que le respect, l'écoute, la discipline, l'entraide, la solidarité et sur l'observance de règles connues et acceptées. Pour chacun, à son niveau, la pratique d'un sport invite au dépassement de soi. Alors je forme le voeu que cela devienne une philosophie d'action pour tous, au sein de ce Club cher à notre coeur, et d'en porter haut, en toutes circonstances, les couleurs jaune et bleu.

Pascal Thibault
Président de l'ASM Omnisports


DLTA, Développement à Long Terme de l’Athlète

Venu du Canada, le concept DLTA, Développement à Long Terme de l'Athlète, repose sur un programme complet d'entraînement, de compétition et de récupération, fondé sur le stade de développement -le niveau de maturité d'un individu- plutôt que sur l'âge chronologique. Ces programmes proposent des plans d'entraînement périodisés et adaptés au développement de chaque enfant.

L'ASM Omnisports a adapté ce concept à ses besoins et à son environnement. Il a tout d'abord été mis en place et testé avec la section rugby, avant d'être développé dans la section multisports avec les jeunes enfants. Il leur permet d'acquérir un savoir-faire physique qui sert de fondement à la poursuite vers l'excellence. Cette acquisition par le jeune enfant s'effectue de manière ludique, ce qui augmente son investissement. Il sera aussi fidélisé à la pratique sportive lors de son adolescence et dans sa vie d'adulte, en compétition ou, tout simplement, en sport-santé.

Jusqu'à 10/12 ans, âge auquel le jeune va se spécialiser dans une discipline, il aura été initié à la pratique sportive au travers de sports individuels et collectifs.

Pour tous ces jeunes, la pratique d'activités physiques diverses, de qualité, au sein de l'ASM Omnisports, enrichit leur répertoire moteur : courir, sauter, lancer. Ces activités physiques seront le fondement indispensable de leur pratique sportive dans nos différentes sections. Chaque jeune pourra, ainsi, selon ses qualités physiques, mentales, mais, surtout, son envie, se diriger vers la discipline qui lui correspond le mieux et devenir un athlète complet, donc compétitif.

Cette approche répond aux orientations stratégiques de l'ASM Omnisports : l'excellence, le sport pour tous et le sport santé. Elle contribue à bâtir une société saine, bien renseignée sur les bienfaits de la pratique, la plus longue possible, de l'activité physique. Le DLTA, importé au sein du club, a été initié par Freddy Maso, Directeur sportif de la section rugby, très engagé dans de nombreux autres projets innovants, et déployé par Sabine Clauson-Deneuve, au sein de la section Multisports, déjà précurseur dans le domaine du développement de la motricité des plus jeunes.


Sport Avenir Jeunesse

L'ASM Lutte, c'est 210 licenciés (dont 17 féminines) et 9 nationalités. La section est Club labellisé FFL 2015 et 2016 (École de lutte-Animation-Performance jeune-Performance excellence). La section est Championne de France par équipe 2e division.

La lutte est un sport d'une grande diversité culturelle et sociale, comptant parmi les plus anciens sports olympiques. La section est porteuse de ces valeurs olympiques, auxquelles l'ASM Omnisports s'attache depuis 1911, tout autant que de l'esprit impulsé par Marcel Michelin. Elle tient aussi à inculquer les valeurs et les références éducatives et sociales propres à notre pays. L'ASM Lutte, persuadée que le sport est un vecteur de cohésion sociale, prône le respect mutuel de l'adversaire, de la règle, de la vie collective. La lutte, à Clermont-Ferrand, est également un sport très présent dans les quartiers populaires. Elle rassemble des jeunes de toutes origines qui partagent, à la fois, l'ambition d'être des compétiteurs d'un sport de combat olympique et une envie de moments fort d'échange et de convivialité.

Grâce à l'effort très conséquent de la Fondation Michelin, la salle de lutte Diderot est devenu un espace d'expression sportive pour les lutteurs et lutteuses. C'est également un outil pédagogique pour tous les jeunes, pratiquant la lutte, en péri-scolaire, dans les quartiers de la Plaine et de la Gauthière. L'ASM Lutte a développé, sur la base de la pratique sportive, un dispositif partenarial visant à ce développement individuel, baptisé ASM Sport Avenir Jeunesse. Nous avons inscrit le club et ce dispositif SAJ dans la démarche du Service civique et dans celle du «citoyen du sport». Dans ce contexte, deux postes ont été ouverts en décembre 2015, avec l'appui des services de l'Etat (DDCS-DRJS). Une offre sportive est développée à destination des familles et des jeunes défavorisés. Des accords précis et proactifs, mis en oeuvre avec les partenaires inscrits dans ce projet, sont en train de permettre l'accompagnement de certains jeunes, à l'avenir jusque-là incertain, dans une démarche socio-professionnelle. Pour ce faire, 2 postes ont été ouverts au CIRFA de l'armée de terre. Nous avons aussi des projets d'accompagnement éducatif avec le CDAD. La volonté d'associer la pratique sportive au développement du civisme et du comportement citoyen est, en effet, un facteur impactant majeur de cohésion sociale et de prévention de certaines dérives chez les plus jeunes. La mobilité et l'accès au sport et, donc, à leurs droits, sont aussi présents. L'ASM, entre autres, se bat pour que chacun puisse accéder à la pratique du sport et y trouver des portes ouvertes sur la vie. Avec la T2C, partenaire de proximité très impliqué dans le dispositif, l'enjeu est donc de faciliter l'accessibilité aux infrastructures pour les jeunes lutteurs. Le dispositif SAJ, adossé pour l'instant à la section lutte de l'ASM Omnisports, a l'ambition de s'étendre à d'autres sports et, donc, d'autres sections, tout aussi empreintes de valeurs de respect et d'effort individuel.


Saison 2015/2016, toujours à la recherche de l’excellence

L'ASM Omnisports a démarré la saison 2015/2016 de fort belle manière avec plusieurs performances sportives remarquables !


Boxe

Symba MAVUNGO (Junior 75 kg) et Guillaume CHAPELET (Senior 75 kg) ont tous deux remporté le titre de champion d'Auvergne de leur catégorie à Moulins, le 5 décembre 2015.


Handisport

  • Bryan Salmon a conservé son titre de champion de France du lancer de poids en fauteuil à l'occasion des championnats de France d'Athlétisme Handisport indoor organisés au Stadium Jean Pellez le 23 janvier dernier.
  • Eloise Hayotte est vice-championne de France femme séniors en lancer de poids debout.
  • Notre équipe de rugby fauteuil a dominé ses adversaires lors de la phase de championnat de France de Nationale 2 organisée dans nos locaux les 28 et 29 novembre 2015.

Lutte

  • Didier Nicolas a remporté le titre de champion du monde de lutte vétéran à Athènes en octobre dernier. Un bel exemple à suivre pour les jeunes de la section.
  • L'ASM Lutte a vécu une fin d'année 2015 victorieuse puisqu'elle s'est également emparée du titre de Champion de France 2e division de Lutte par équipes, synonyme d'une promotion en 1ère division.

Rugby

De nombreux joueurs du Centre de Formation Rugby de l'ASM Omnisports sont venus prêter main forte à leurs aînés pendant la Coupe du Monde en raison des nombreuses absences et certains continuent aujourd'hui à évoluer avec le groupe professionnel à l'image de Patricio Fernandez, Alivereti Raka ou encore Michaël Simutoga qui a signé son premier contrat professionnel avec l'ASM Clermont Auvergne au début de l'année 2016.


Agenda

Du 13 février au 6 mars 2016

Open d'hiver de l'ASM Tennis

Du 4 au 6 mars 2016

34ème Meeting national CMN

1er avril 2016

Championnat mondial boxe avec Farida El Hadrati

5 juin 2016

2e édition de Courir chez Michelin à Ladoux