Historique

Marcel Michelin

L'acte fondateur de l'ASM est une note de service manuscrite de Marcel Michelin, en date du 7 octobre 1911, destinée à être affichée dans tous les ateliers et bureaux de la Manufacture. Cette note annonce la création d'une société sportive au sein de l'usine. Tout employé ou ouvrier pourra en faire partie, moyennant une cotisation annuelle de 12 francs, payable mensuellement. La Manufacture mettra à disposition un terrain permettant de pratiquer toutes les disciplines sportives de plein-air.

L'Association Sportive Michelin est fondée le 11 octobre 1911, déclarée en mairie le 10 mai 1912, et publiée au Journal Officiel du 10 mai 1912.
Marcel Michelin est un sportif de 25 ans lorsqu'il crée l'ASM. A la suite d'une « diphtérie carabinée », ainsi qu'il le raconte dans un livret "Aux Sédentaires Montferrandais" , il conserve de graves séquelles de cette maladie au niveau des membres supérieurs et, notamment, de l'épaule droite. La médecine, se satisfaisant de cet état, le renvoie dans ses foyers. Il va alors s'adresser à un professeur de culture physique, Monsieur Valfort, qui tient une salle à Clermont-Ferrand. Au bout de 6 mois de pratique, il a retrouvé la quasi-totalité de sa musculature, au grand étonnement de la Faculté. Mais il se rend compte, en outre, que son état de santé général s'est amélioré. Cette expérience personnelle vient renforcer sa conviction que la pratique de la culture physique est un facteur de santé et de bien-être.

Il veut, alors, en faire profiter un maximum de salariés Michelin. S'il existe déjà un gymnase sur le terrain de l'Avenue de la République, à côté du stade, il est bien loin de l'usine. Marcel Michelin est persuadé qu'il faut des équipements sportifs très proches de l'usine. Il est convaincu que la pratique du sport sera bénéfique à la Manufacture, ce dont il persuade la direction de l'époque.

Ainsi naîtra le site sportif de Montlosier, en 1919, qui deviendra rapidement un vaste complexe avec salle des fêtes, gymnase, et la salle verte, surnommée «La Casserole», terrain des exploits des basketteurs et, surtout, basketteuses asémistes. Puis, en 1922, la première piscine couverte de l'agglomération clermontoise voit le jour, avec son Bibendum blanc, cracheur d'eau.

Cette même année, l'ASM - Association Sportive Michelin- devient «Association Sportive Montferrandaise» pour se mettre en conformité avec une décision de la Fédération Française des Sports Athlétiques. En prenant le nom de Montferrand, où résident de nombreux adhérents, les initiales ASM sont conservées.

De quelques dizaines en 1911, ils sont 3.276 adhérents de l'ASM, en 1931. Ils pratiquent le foot, le rugby, le basket, l'athlétisme, la course sur route et le cross-country, la natation, le tennis, la culture physique, des sports de combats comme la boxe et la lutte, la pelote basque, le tir,… et la préparation militaire. Ils seront plus de 6.700 adhérents, en 1945, à la mort du fondateur. Entre temps, le club, à l'origine réservé aux salariés Michelin, s'est largement ouvert aux clermontois et, notamment, à sa jeunesse. L'ASM va jouer, de plus en plus, un rôle social et sociétal dans l'agglomération clermontoise.

Après une longue réflexion, le site de Montlosier s'avérant dépassé et difficile à rénover, son transfert à la Gauthière est décidé. Ce dernier sera effectif en septembre 1990. Dans ces mêmes années 90, l'avènement du rugby professionnel va entraîner des orientations et des choix stratégiques qui aboutiront au projet 2001. En 1998, l'ASM prend le train du professionnalisme en rugby en constituant une SAOS (Société Anonyme à Objet Sportif). Un processus, confirmé en 2002, avec le passage en SASP, Société Anonyme Sportive Professionnelle, de l'ASM Clermont-Auvergne, détenue à 99 % par l'ASM Omnisports.

Aujourd'hui, la structure ASM Omnisports, c'est 15 sections, 11 terrains de foot et rugby, une piste d'athlétisme, 11 courts de tennis, une salle de boxe, une salle de basket de 1.200 m², des salles de gymnastique et d'éducation physique, un centre médical intégré, un club house, un restaurant.

En plus de 100 ans, toutes les sections ont connu des heures de gloires avec des internationaux et une pratique au plus haut niveau. Des disciplines nouvelles sont apparues, d'autres ont disparu. Les structures ont également évolué au cours de cette centaine d'années, de La République à La Gauthière, en passant par Montlosier. Mais, depuis sa création, il y a une « constante ASM » qui a traversé deux siècles, et perdurera certainement pour bien des années encore, sa philosophie :

Ce sont les objectifs fixés par Marcel Michelin, chef d'entreprise visionnaire, lors de la création du club en 1911, et auxquels sont restés fidèles ses successeurs, Jacques Houvette, Emile Bertrand, Henri Franck, Roger David, Jacques Champay et l'actuel Président, Pascal Thibault.

Les Présidents de l'ASM Omnisports

Les Présidents de l'ASM Omnisports

Nos sélectionnés Olympiques

Les médailles d'or de l'ASM Omnisports

Membres du club qui ont obtenu une distinction pour leur action au niveau du club que ce soit sportif ou participatif.